L’affaire Dupont – Éric Veillette

29.95$

Le sergent-détective Louis-Georges Dupont, 45 ans, fut retrouvé mort dans sa voiture de service le 10 novembre 1969 à Trois-Rivières. L’enquête, conduite par ses propres collègues, détermina qu’il s’agissait d’un suicide. La veuve de Dupont et ses quatre enfants mirent 13 ans avant de manifester leur désaccord pour dénoncer ce qui, selon eux, dissimulait un assassinat. Grâce à leur enquête personnelle, les deux fils de Dupont présentèrent un dossier qui fut entendu en Cour Supérieure en 1995. L’année suivante, une commission d’enquête publique leur était accordée. L’exhumation de la dépouille fut conduite en août 1996 par le célèbre pathologiste américain Michael Baden, impliqué dans une enquête sur l’assassinat du président Kennedy au cours des années 1970, assisté de l’anthropologue judiciaire Kathy Reichs, devenue célèbre par ses romans.
 
Après une étude de plus de deux ans et demi des transcriptions sténographiques des audiences de 1995 et 1996, l’auteur présente une histoire objective qui permettra au lecteur de se glisser dans la peau d’un juré, lui permettant ainsi de forger sa propre opinion. L’affaire Dupont présente un cas unique dans le patrimoine judiciaire québécois, en plus de poser une question lourde de sens. Se retrouve-t-on véritablement devant un énorme complot politico-policier ou alors un simple suicide?
 
UGS : 978-2-924261-64-4 Catégories : , Étiquette :

Description

Éric Veillette

Une affaire classée

Natif de la Mauricie, Eric Veillette s’intéresse à l’Histoire dès 1990, d’abord par l’aspect judiciaire du 19ème siècle américain avant de se spécialiser dans la reconstitution de procès criminels qui ont marqué l’histoire du Québec.  Pour ce faire, il redonne vie aux archives judiciaires en offrant aux lecteurs  l’occasion d’obtenir des informations solides que ceux-ci n’ont pas le temps de consulter dans les centres d’archives de Bibliothèques et Archives nationales du Québec (BAnQ). Son amour pour les archives l’amène à changer de carrière car, en septembre 2016, il débute sa formation au programme de Techniques de la documentation au Cégep de Trois-Rivières. Il en sortait diplômé en mai 2019.

Il poursuit ses études par une lecture constante d’ouvrages scientifiques sur l’histoire, la criminologie, les archives et autres sujets reliés à son centre d’intérêt.

Afin de mieux partager avec le public, en plus de promouvoir la diffusion de l’information, M. Veillette fonde le blogue Historiquement Logique! le 26 juillet 2010.  Sans aucune publicité commerciale, le blogue compte maintenant plus de 500 abonnés courriels et plus de 200,000 visites annuellement. Au fil des années, Historiquement Logique! a suscité l’intérêt de plusieurs journalistes, documentaristes et documentalistes.

En septembre 2014, le lancement du livre L’affaire Dupont devient une carte de visite pour l’auteur, qui a étudié ce dossier controversé durant plus de deux ans. L’année suivante, il révisait un autre procès qui l’amena à publier, toujours aux éditions de l’Apothéose, L’affaire Denise Therrien. En février 2016, il récidivait avec L’affaire Aurore Gagnon: le procès de Marie-Anne Houde. En 2017 il lançait L’affaire Blanche Garneau, une étude exhaustive sur une célèbre affaire de meurtre non résolu.

En 2018, il présentait une conférence devant ses pairs dans le milieu de la documentation. La présentation intitulée L’importance des archives dans l’interprétation des procès criminels a d’abord été offerte le 27 avril 2018 lors du congrès de l’Association professionnelle des techniciens en documentation du Québec (APTDQ) à la Grande Bibliothèque de Montréal. Le 30 mai 2018, il en présentait un condensé à Drummondville dans le cadre du congrès de l’Association des Archivistes du Québec (AAQ).

M. Veillette a aussi présenté d’autres conférences ouvertes au public entre 2016 et 2018 afin de partager les fruits de ses recherches dans des dossiers judiciaires comme ceux de L’affaire Denise Therrien, Aurore Gagnon et Blanche Garneau. L’archiviste-coordonnatrice Sophie Morel, de BAnQ Trois-Rivières, a également retenu ses services en 2016 et 2017 afin de présenter, lors des journées portes ouvertes de BAnQ, un résumé des affaires judiciaires survenues en Mauricie entre 1825 et 1934.

Le 3 janvier 2018, Eric mettait sur pied le projet J-DEX, qui consiste à indexer tous les dossiers judiciaires conservés dans les magasins d’archives de BAnQ et d’en créer un outil gratuit destiné aux chercheurs. Ce projet bénévole fut accepté en septembre comme Projet de fin d’étude (PFÉ) par le département des Techniques de la documentation au Cégep de Trois-Rivières. En mai 2019, le J-DEX remportait la bourse du jury dans la catégorie Recherche et développement au Cégep de Trois-Rivières.

C’est aussi au printemps 2019 qu’il participait au tournage de la série documentaire d’enquête Le Dernier soir, du réalisateur Frédérique Nassif, et dont la diffusion s’est amorcée le 4 juillet 2019 dans la section Extra de Tou.tv, de Radio-Canada. Ses connaissances l’ont également amenées à participer à quelques reprises à l’émission Denis Lévesque sur les ondes de TVA.

Le 17 septembre 2019, le Répertoire des procès des condamnés à mort du Québec 1867-1930 faisait son apparition en librairie.

Eric Veillette travaille actuellement à la trilogie d’une étude de cas sur une affaire criminelle célèbre du 20e siècle. La sortie en librairie du premier tome est prévue pour le printemps 2020.

Du même auteur :

L’affaire Denise Therrien

L’affaire Aurore Gagnon

L’affaire Dupont

Répertoire des procès des condamnés à mort du Québec 1867-1930

Informations complémentaires

Poids 980 g
Dimensions 6 × 9 in
Nom de l'auteur

Nombre de pages

Taille du manuscrit

6 x 9

ISBN

Statut

Disponible

Éditeur

Les Éditions de l'Apothéose

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’affaire Dupont – Éric Veillette”